Scroll to top

bécassine(s)


portfolio

bécassine(s)

La référence à Bécassine, non recherchée initialement, m’est apparue comme une évidence dès Bécassine 1 : «Petit soldat » au service des autres, fondamental dans le rouage social tout autant que dérisoire. Esprit léger avec son visage rond et sans bouche.
Cette série de sculptures emprunte à Gaston Lagaffe son graphisme souple et élastique et son esprit de candeur bienveillante. Ce personnage de Franquin m’a accompagné toute mon enfance et m’apporte un humour salutaire, parce qu’il fait contrepoids avec le sérieux du sujet que j’évoque.
Ma Bécassine exprime ce que j’ai ressenti en lisant l’Idiot de Dostoïevski. J’ai une grande tendresse pour le Prince Mychkine, ce personnage qui interroge la valeur de l’être dans son rapport aux autres.
La recherche d’une élégance chez ma Bécassine est centrale : élément de féminité en même temps que devoir. Elle est réduite à cet état avec la Bécajupe.

Bécassine 1

bécassine(s)

Bécassine 2

bécassine(s)

La Bécajupe

bécassine(s)